16 mars 2008

Pain du XIXe siècle

D'après une recette de Jeremy Jackson dans The Cornbread Book, traduite et interprétée par moi

Ingrédients:
2.25 cc2 1/4 levure de boulanger sèche
2 cc de sel
2 cs d'huile d'olive
90 g de farine de maïs broyée à la meule
90 g de farine de seigle complète
125 g de farine ordinaire non blanchie (j'ai bien mis près de 200 g)
flocons d'avoine

Méthode:
  1. Dissoudre la levure de boulanger sèche dans 230 ml d'eau tiède dans un grand bol. Ajouter le sel et l'huile. Mélanger.
  2. Ajouter les farines de maïs et de seigle et mélanger jusqu'à ce que la pâte soit lisse.
  3. Ajouter lentement les trois-quarts de la farine ordinaire tout en mélangeant
  4. Mettre la pâte sur un plan de travail fariné et pétrir pendant 10 minutes en ajoutant autant de farine qu'il le faut pour qu'elle ne colle plus ni aux mains ni au plan de travail. Elle va devenir souple et lisse
  5. La mettre dans un seau à pâte préalablement vaporisé d'huile (en la retournant pour qu'elle soit légèrement graissée de partout) et là laisser pousser jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume (soit une heure à une heure et demie).
  6. La dégazer et la laisser reposer 5 minutes.
  7. Lui donner une forme ovale et l'inciser quelques fois en diagonale avec un couteau très aiguisé ou ou une lame de rasoir.
  8. La saupoudrer généreusement de flocons d'avoine et la laisser pousser à nouveau (environ 45 minutes ou jusqu'à ce qu'elle ait bien gonflé).
  9. Pendant ce temps, allumer le four sur 425 F/220 C en mettant au préalable une pierre à pain dans le bas du four. Mettre un petit récipient vide en dessous ou à côté de la pierre à pain.l
  10. Quand le pâton a suffisamment levé, le faire glisser rapidement sur la pierre à pain brûlante puis verser vite une bonne tasse d'eau froide avec deux glaçons dans le récipient vide pour créer de la vapeur.
  11. Faire cuire 30 minutes, puis ramener la température du four à 375 F/190 C et faire cuire encore 10 à 20 minutes jusqu'à ce que le pain croustille et sonne creux quand on le tapote par en-dessous.
Doubler les proportions car ce pain est excellent. Tout le monde s'est régalé (jumeaux compris que je n'ai jamais vus manger du pain avec autant d'avidité et jusqu'à l'Homme, farouche ennemi du cornbread et qui n'y a vu que du... froment !).

2 commentaires:

  1. Mmmm, cette recette me plaît +++. Je vais essayer également un de ces jours (et peut-être apprendre à faire des pains perdus avec tous mes surplus de pain, à ce rythme, gloups!)

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.