31 juillet 2008

Cinq sur cinq aux abricots


Le principe est simple: on met dans les mêmes proportions levain liquide (préalablement activé), purée de cajous (crus), compote de pomme, farine et sucre, et on verse sur des fruits. Le gâteau se retourne une fois cuit. Ce que j'aime (outre le goût), c'est qu'il ne contient pas un gramme de beurre.

Ingrédients pour un gâteau de taille moyenne (moule de 8 pouces soit 20 cm):
85 g de levain liquide
85 g de purée de cajous
85 g de compote de pomme
85 g de farine intégrale pour pâtisserie (whole wheat pastry flour)
85 g de sucre + sucre pour le saupoudrage final
350 g d'abricots frais dénoyautés (pesés sans les noyaux)
3 oeufs
1 pincée de sel

Méthode:
  1. Préchauffer le four à 350 degrés Fahrenheit (180 Celsius)
  2. Mélanger oeufs, levain, purée de cajous et compote
  3. Ajouter farine et sel et mélanger à nouveau. Réserver
  4. Huiler légèrement un moule à gâteau et le tapisser de papier sulfurisé (j'ai utilisé un moule rond avec un cercle de papier sulfurisé pré-découpé)
  5. Saupoudrer de sucre le fond du moule
  6. Y ranger les abricots côté bombé en dessous
  7. Les saupoudrer de sucre puis ajouter le reste du sucre dans l'appareil réservé
  8. Verser l'appareil sur les abricots en prenant soin de bien les napper
  9. Faire cuire 45 minutes (vérifier la cuisson avec une lame de couteau. Si la lame ressort propre, le gâteau est cuit).

    Voici l'aspect du gâteau au sortir du four
  10. Le démouler en le retournant.
  11. Laisser refroidir
  12. Saupoudrer de sucre cristallisé avant de servir (tiède ou froid).
Posted by Picasa

4 commentaires:

  1. Ce blog est de plus en plus riche en idées, couleurs, saveurs (à imaginer), je me régale! Merci +++

    RépondreSupprimer
  2. vous avez un tres bon blog, bien sur je lise francaise! j'ai passé une anée à paris puisque j'étudie la langue au universite--mais plus parce que j'aime beaucoup la langue.

    merci pour me placer sur le "link list" je vais t'ajouter aussi.

    bisous

    RépondreSupprimer
  3. Merci, Flo ! Je suis toujours ravie de savoir que tu es venue faire un tour sur Bombance...
    Et bienvenue à toi, Mallory Elise! J'ai rencontré Mallory par hasard en faisant une recherche sur Bouabsa et, croyant qu'elle habitait tout près de l'endroit où je me trouve, je lui ai envoyé un mot pour lui demander son adresse locale préférée pour les fournitures de boulange. Hélas, Mallory habite à l'autre bout des US. Mais maintenant on est voisines sur le Web! Flo, Mallory a été faire un tour sur Makanai et a été très impressionnée...

    RépondreSupprimer
  4. Waow, c'est merveilleux comme nos univers ne cessent de s'ouvrir à d'autres, et que c'est plaisant quand ils sont appréciés ;-)
    MC, je viens de me promener dans tes recettes de riz aux accents persans, de pain Loreleï (pourquoi cela m'évoque-t'il Papé?), de caviar de myrtilles (que tu fais depuis longtemps, si je ne me trompe pas), et je me suis régalée, alors que je suis loin loin de toi, chez Jane, dans les collines proches du Canigou. Que vivent les blogs!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.