02 août 2008

Riz persan à l'épine-vinette


L'épine-vinette (barberry en anglais, zereshk en farsi) est le fruit du berberis vulgaris. Elle a été éradiquée en Europe de l'Ouest d'après Wikipedia car elle favorise la rouille des céréales. C'est une baie acidulée riche en vitamine C qui se consomme crue (attention: attendre qu'elle soit arrivée à maturité) ou cuite. Elle est très présente dans la cuisine persane et les Russes l'utilisent dans le bortsch. Elle est également souvent consommée infusée en tisane, associée ou non à de l'anis étoilé. Elle relève le riz au safran d'un petit goût acide tout à fait savoureux.

Ingrédients (pour 7 personnes)
350 g de riz basmati blanc
40 g d'épine-vinette rouge sèche (on peut lui substituer des canneberges mais il est difficile de trouver des canneberges sèches non sucrées)
une bonne pincée de filaments de safran
giclée d'huile d'olive
sel de mer

Méthode
  1. Faire chauffer l'huile d'olive dans une casserole à fond épais et y verser le riz
  2. Mélanger de façon à bien enrober tous les grains
  3. Au bout d'une minute, ajouter la quantité d'eau indiquée pour le riz utilisé (dans mon cas, 850 ml) et saler
  4. Réduire le feu, ajouter le safran et l'épine-vinette, couvrir et faire cuire 15 minutes
Note: ce riz a accompagné hier des cuisses de poulet désossées et sans peau, cuites au barbecue après avoir mariné toute la journée dans le mélange suivant: giclée d'huile d'olive à l'ail, jus de citron, giclée d'huile de sésame, ail et gingembre frais hachés. Nous avions également cuit au barbecue de gros champignons (portobell0) qui avaient mariné une heure dans un mélange d'huile d'olive, jus de citron vert et ail haché. Le goût d'ail était à peine perceptible dans le poulet comme dans les champignons.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.