28 novembre 2008

Pain 2 x 5 minutes aux figues et au fenouil



Voici un pain rapide à faire (2 fois 5 minutes) et très goûteux (pour autant qu'on aime les figues et le fenouil, bien sûr) , inspiré de la fameuse méthode des 5 minutes sans pétrissage dont vous avez déjà entendu parler ici et et bien sûr sur d'autres blogs, et en priorité sur Artisan Breads in 5 minutes a day, le blog de Jeff Hertzberg et de Zoë François, les auteurs du livre du même nom.
C'est un pain parfait pour quand on n'a pas de levain sous la main mais qu'on veut quand même obtenir un goût et une texture plus complexes que ceux d'un pain sur levure ordinaire. Il ne faut pas beaucoup de temps pour le faire mais il faut de la patience puisque toute l'idée est de mettre très très peu de levure et de laisser le temps faire son oeuvre.
Pour ce pain-ci, j'ai fait la pâte samedi dernier. Je l'ai laissée reposer 4 jours au réfrigérateur, 4 jours pendant lesquels elle a eu l'air tellement transie et apeurée que je pensais qu'elle ne lèverait jamais. Du coup, je l'ai sortie hier jeudi et je l'ai laissée 24 heures à la température de la pièce (18 degrés environ). Elle s'est épanouie lentement et ce matin, elle avait l'air prête à travailler. J'ai profité de ses bonnes dispositions pour en faire 1 petite boule, 2 petits pains et une mini-baguette.
J'ai appellé ce pain 2 fois 5 minutes car il m'a fallu 5 minutes pour faire la pâte elle-même samedi dernier et 5 minutes de nouveau aujourd'hui pour couper les figues en petits morceaux et les incorporer dedans.
Si on n'aime pas le fenouil, on peut le remplacer par des graines d'anis et si on n'aime ni le fenouil ni l'anis, on peut ne mettre que des figues ou alors leur ajouter des noisettes préalablement rôties au four et concassées.

Ingrédients:
300 g de farine ordinaire non blanchie, bio si possible (pour moi, la 365 de Whole Foods)
100 g de farine complète, bio si possible (pour moi, celle de King Arthur)
230 g d'eau
30 g d'huile d'amande (ou de noisettes si on utilise des noisettes dans la suite de la recette ou encore de purée de noix de cajou crues)
1/4 de cc à peine de levure de boulanger déshydratée
1,5 cc de sel
85 g de petites figues sèches (pour moi, les "black mission figs" de Whole Foods, qui sont extraordinairement tendres et dodues)
1 cs de graines de fenouil (ou d'anis ou encore 60 g de noisettes)

Méthode:
  1. Mélanger rapidement les 6 premiers ingrédients dans un grand bol jusqu'à obtention d'une pâte (ne pas pétrir)
  2. Laisser la pâte gonfler environ deux heures à la température de la pièce (chez moi, elle n'a pas du tout gonflé, à tel point que je me suis demandée si je ne devrais pas la jeter et recommencer !)
  3. La mettre au réfrigérateur et l'y laisser au moins 4 jours et au plus 10 jours (chez moi, elle n'avait absolument pas changé d'aspect pendant ces 4 jours. Elle est restée toute recroquevillée sur elle-même)
  4. La sortir du réfrigérateur et la laisser à la température de la pièce pendant 24 heures (s'il fait plus de 18 degrés dans la pìece, il faudra peut-être la laisser sortie moins longtemps)
  5. Juste avant de la façonner, couper les figues en petits morceaux
  6. Sortir toute la pâte du bol et y incorporer les figues et le fenouil (ou les noisettes)
  7. La découper en autant de morceaux que l'on désire de pains (comme indiqué plus haut, j'ai obtenu avec cette quantité de pâte une petite boule, deux petits pains ronds et une mini-baguette)
  8. Faire lever dans un grand sac en plastique transparent bien fermé (dans lequel on aura préalablement soufflé) et allumer le four sur 450 F/232 C
  9. Enfourner quand les pâtons ont bien gonflé, en versant 200 g d'eau dans une lèche-frite placée sous la grille où cuisent les pains et donner un coup de vaporisateur (en prenant bien soin de ne pas éclabousser l'ampoule du four qui risquerait d'éclater)
  10. Faire cuire 20 minutes puis ramener vers l'avant du four les pains qui sont à l'arrière et vice-versa et faire cuire encore une dizaine de minutes
  11. Retirer du four les petites boules et la baguette. Laisser cuire la plus grosse boule encore 5 minutes
  12. Faire refroidir sur une grille
Je regrette de ne pas pouvoir enregistrer les odeurs et les transmettre ensuite par blog interposé car celle qui règnait dans la cuisine pendant que ces pains refroidissaient était tout simplement divine...


On a dévoré la mini-baguette à l'apéro, débitée en rondelles que l'on a agrémentées d'un peu de chèvre frais et d'une goutte de miel. Miam !



Je sais que cette photo fait davantage penser à un oeuf sur le plat qu'à une goutte de miel sur une rondelle de pain aux figues recouverte de chèvre frais mais c'est la seule que j'ai eu le temps de prendre !

8 commentaires:

  1. Très sympa et très tentant.

    RépondreSupprimer
  2. Essaie et tu m'en diras des nouvelles. La beauté de cette pâte est qu'elle se prête à toutes sortes de variations . Ce coup-ci, c'était des figues. Une autre fois, ça peut être des cerises ou des raisins ou encore des morceaux de poire ou de pomme.

    RépondreSupprimer
  3. Plus rapide que le pain Silverton figues-fenouil, assurément, et certains TRES bon. Merci!

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connais pas ce pain mais tu me donnes envie de le tester ! Avec les figues ce doit être extra !

    RépondreSupprimer
  5. Tes pains sont vraiment très beaux et de qualités. Je suis admirative devant ta boulange.
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  6. Figues et fenouil, j'aime bien cette combinaison. Tu pain est merveilleux!

    RépondreSupprimer
  7. humm!ces pains ,je sens leur odeur,a travers,l'ordi.J'aime les fiues &le fenouil,le fenouil,se trouve dans le jardin&les figues au congel,donc.....à faire.bises christiane

    RépondreSupprimer
  8. uauu, il est si beau...et délicieux, j'en suis sure!!

    RépondreSupprimer