28 décembre 2008

Pain à la poire, parfumé de gingembre et de cardamome



Tout était blanc hier à l'extérieur : les restes de congère le long de l'allée, les traînées de vieille neige sur la pelouse et le brouillard tenace qui flottait entre les arbres et venait se coller aux fenêtres. À vous donner l'envie de rester bien au chaud à s'inventer d'autres horizons... Quoi de mieux pour vous y aider qu'une petite tasse de thé parfumé accompagnée d'un pain aux épices lointaines ?



J'ai largement suivi, pour la réalisation de ce pain, la recette de Joanne Weir, ancienne chef Chez Panisse à Berkeley, que j'ai trouvée dans
La machine à pain autour du monde avec des chefs. Mes quelques modifications sont clairement indiquées.


Juste avant d'enfourner


A la sortie du four
Ingrédients:
325 g de farine de blé (pour moi, bio ordinaire non blanchie)
210 g de farine complète de blé (pour moi, bio et moulue à la meule)
2 poires moyennes bien mûres non traitées (pour moi, bio)
50 g de gingembre confit, coupé grossièrement (pour moi, bio)
2 cs de graines de cardamome (Weir n'en utilise qu'une mais elle complète par de la cardamome en poudre. Comme je n'en avais pas, j'ai doublé la quantité de graines)
225 ml de lait d'amandes bio (Weir indique 125 ml de lait de vache entier mais je ne sais pas s'il n'y a pas erreur car ça me semble très peu)
1 grosse cs de crème de caramel au beurre salé (j'en avais qui me restait d'un dessert et j'ai eu l'idée de l'utiliser dans ce pain mais Weir utilise du miel)
2,5 cc de levure de boulanger déshydratée (pour moi, levure instantanée SAF)
1,5 cc de sel


Gingembre confit
Méthode:
  1. Verser le lait et les gousses de cardamome (préalablement concassées au mortier) dans une petite casserole, faire frémir puis ôter du feu, couvrir et laisser infuser une heure
  2. Couper les poires en quartiers, les épépiner et les couper grossièrement en laissant la peau (en fait, ayant, comme d'hab, lu la recette en courant, j'ai épluché les poires, ce qui est bien dommage) et les faire cuire à l'étuvée pendant une dizaine de minutes (Weir les fait revenir dans 3 cs de beurre)
  3. Dans un saladier, mélanger les farines et la cardamome en poudre (je n'ai mélangé que les farines puisque je n'avais pas de cardamome)
  4. Filtrer le lait infusé dans une passoire fine et le verser dans la cuve de la machine à pain. Ajouter les poires cuites, le miel (dans mon cas, le caramel), le sel, le mélange de farines et la levure boulangère
  5. Placer la cuve dans la machine et sélectionner le programme pâte (Weir laisse la MAP pétrir ET cuire le pain mais je n'aime pas beaucoup l'allure des pains machine, alors, les fois où je n'ai pas envie de pétrir à la main, je sors toujours la pâte à la fin du cycle de pétrissage/fermentation)
  6. Au signal sonore, ajouter le gingembre
  7. Lorsque la sonnerie de fin de cycle retentit, sortir la pâte de la machine et la façonner en boule que l'on allongera ensuite en forme de bâtard
  8. Mettre à lever sous un torchon humide à 25 C (j'utilise la boîte à fermentation que l'Homme m'a construite pendant mon séjour en France, si bien que je peux enfin contrôler exactement la température ambiante) sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé
  9. Allumer le four sur 475 F/250 C et placer une lèche-frite vide sous l'étage du four où se trouve la plaque à pain
  10. Lorsque le pâton a doublé de volume (au bout d'une heure ou une heure et demie), retirer le torchon, pratiquer les grignes (ici une simple incise en forme d'arc-de-cercle) et enfourner sur une plaque à pain
  11. Verser un verre d'eau froide dans la lèche-frite chaude de façon à créer un nuage de buée et fermer vivement la porte du four
  12. Ramener le four à 450 F/230 C et laisser cuire une quarantaine de minutes (en vérifiant au bout d'une demie-heure si le pain n'est pas déjà suffisamment doré. Si c'est le cas, poser dessus une feuille de papier alu en tente)
  13. Sortir du four et laisser refroidir sur une grille avant de déguster tartiné de miel avec une tasse de thé parfumé ou encore en accompagnement d'une petite salade de mangue arrosée de jus de citron Meyer ou de citron vert.

3 commentaires:

  1. Ce pain doit être TRES bon et tes photos sont très jolies. La première notamment, respire la sérénité (si l'on peut dire?!).

    RépondreSupprimer
  2. J'ai justement offert une machine à pain à ma Maman pour Noël, je pense que cette recette lui plairait beaucoup, elle qui adore les poires =)

    RépondreSupprimer
  3. Ton pain est une vrai tentation,je suislà devant ma cheminée,entrain de boire un bon thé& quesqu'il me manque?une belle tranche de ton pain!si tu avais entendu mes humm d'envie j'en riais toute seule devant l'air ébahi de lhomme!bises christiane

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.