10 janvier 2009

"Risotto" d'orge à la roquette et aux agrumes



J'ai trouvé la recette de ce "risotto" d'hiver léger et savoureux dans le beau livre d'Heidi Swanson, Supernatural Cooking: Five Ways to Incorporate Whole and Natural Ingredients into Your Cooking. Vous connaissez peut-être déjà le blog d'Heidi, 101 Cookbooks et si oui, vous savez combien elle s'attache à cuisiner sain, coloré et goûteux. Tout ce qui me plaît !
Dans cette recette, j'ai utilisé un "tangelo" de Californie (je me trouve actuellement à Berkeley, près de San Francisco). Le tangelo (si vous en connaissez le nom français, merci de me l'indiquer) résulte d'un croisement entre une mandarine et un pamplemousse. C'est un fruit très parfumé.
Si vous n'en trouvez pas, utilisez n'importe quel agrume, orange, clémentine ou même pamplemousse. Le goût sera différent mais le plaisir tout aussi intense.


Tangelo

Cette recette fait appel à de la roquette mais Heidi indique qu'elle l'a parfois remplacée par du cresson et que le résultat était tout à fait heureux.

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes):
3 cs d'huile d'olive extra-vierge
1 bel oignon jaune, haché
1 ou 2 échalottes, hachées (si l'on veut)
3 gousses d'ail, hachées
1 cc de sel de mer fin
2 tasses d'orge perlé (désolée mais je n'ai pas de balance ici. J'entends par tasse la mesure américaine "cup". J'ai consulté le convertisseur en ligne. Selon cet instrument, deux tasses d'orge perlé cru équivaudrait à 400 g)
250 ml de vin blanc sec de bonne qualité
approximativement 1 litre et demi d'eau bouillante
1 tangelo (ou 1 orange ou 2 clémentines ou 1 pamplemousse)
zeste râpé d'un citron
50 g de parmesan, fraîchement râpé
115 g de crème fraîche ou de crème aigre
2 grosses poignées de roquette, grossièrement hachée
1 poignée de noix, préalablement rôties et hachées (n'ayant pas de noix, j'ai utilisé des noisettes et c'était très bon)



Méthode:
  1. Faire chauffer l'huile dans une cocotte à fond épais et y mettre l'oignon, l'ail, l'échalotte et le sel. Faire revenir pendant 4 minutes environ sans cesser de remuer ou jusqu'à ce que l'oignon commence à s'affaisser
  2. Ajouter l'orge et mélanger jusqu'à ce que tous les grains soient bien enrobés. Ajouter le vin et laisser mijoter 3 ou 4 minutes jusqu'à ce que l'orge l'ait un peu abosrbé.
  3. Ajouter ensuite l'eau bouillante progressivement, en attendant qu'elle soit absorbée pour en ajouter d'autre. L'orge doit cuire une quarantaine de minutes en tout. Remuer fréquemment pour qu'il n'attache pas
  4. Pendant ce temps, râper le zeste du tangelo, puis le peler et le débiter en petits morceaux en enlevant le plus possible de peau et de filaments. Réserver le jus qui s'écoule
  5. Lorsque l'orge est cuit, y incorporer le zeste du citron et du tangelo, le tangelo en petits morceaux avec son jus, le parmesan et la crème fraîche. Bien mélanger et vérifier l'assaisonnement (j'ai mis à ce stade une bonne quantité de poivre et une pointe de piment rouge)
  6. Quand l'assaisonnement est satisfaisant, ajouter la roquette au "risotto", mélanger vigoureusement et servir dans des bols ou des assiettes chaudes. Garnir chaque portion de noisettes (ou de noix) hachées.
Heidi conseille de ne pas ajouter les noix directement dans le risotto si l'on pense qu'on aura des restes car les noix n'attendent pas, contraitement à l'orge.


3 commentaires:

  1. Ça doit être très très bon et c'est très joli !

    RépondreSupprimer
  2. j'adore l'orge perlée c'est fin et doux, ton risotto me tente beaucoup

    RépondreSupprimer
  3. Ca a l'air vraiment delicieux! J'adore la saison des agrumes qu'on a en ce moment!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.